Newsletter septembre 2018

 

Septembre déjà

 

Il y a un an Le Chant de la terre investissait son énergie et ses bras dans l’aménagement du 142 rue de Bouvy… Le magasin est là, il fonctionne, notre gérant (et coopérateur) entouré d’une équipe solide lui donne vie. Les chiffres de vente corrects laissent envisager une rentabilité. Encore merci à vous coopérateurs d’avoir cru au projet et d’y avoir investi. Un emploi est stabilisé en CDI !

 

L’été caniculaire nous a quasi imposé le placement d’une climatisation. Investissement important à la fois pour diminuer les pertes en fruits et légumes et pour rendre les conditions de travail supportables.

 

Nombre d’entre vous ont participé à notre Assemblée Générale. Qu’en est-il de l’animation de notre espace convivial ? Où en sommes-nous dans la création d’un réseau de producteurs avec les producteurs et artisans locaux ?

Des conférences sur la gestion et surtout la diminution des déchets dans le ménage sont et seront organisées, des démonstrations, dégustations sont programmées dès le mois d’octobre spécialement le samedi. Par ailleurs nous multiplions les contacts pour offrir aux producteurs et artisans locaux une vitrine ou un point de vente. Des artistes – artisans exposent régulièrement qui des bijoux, qui es tissus, jouets ou sacs. Goûtez notre miel produit à Ecaussinnes ! Nous vendons les plantes aromatiques des jardins de la Dîme !

 

Mais être bio est un combat, il faut toujours convaincre, il faut accepter d’être contrôlé, il en va de la crédibilité de notre magasin. Le petit producteur local peut établir un rapport de confiance avec ses soutiens et clients, notre magasin,lui, doit offrir pour chaque produit une garantie – au minimum celle de respecter la nature, de vendre des produits sans pesticides…

 

Construire un réseau de maraîchers certifiés ne se fait pas en un jour. Nous sommes un maillon de la chaîne, un accélérateur de cette transformation. Invitez vos amis à pousser la porte de notre magasin !

 

Newsletter du 15 janvier 2018

 

Bonne année !
2018 n'a pas encore montré sa lumière mais cela ne nous empêche pas de vous
souhaiter le meilleur : la santé, la solidarité, la joie de vivre.
Le Chant de la Terre existe ! Un ancien snack de la rue de Bouvy, au 142 est
devenu « Le chant de la Terre », notre épicerie et tea-room bio coopératifs.
Une possibilité de se nourrir, de prendre soin de soi et d'entretenir sa maison tout en
respectant les valeurs qui nous sont chères est offerte aux consommateurs du
Centre.
Nos points forts : notre rayon de fruits et légumes, l'interaction entre nos clients et
l'épicerie grâce à la lettre de début de semaine. Tout client peut commander sa
viande, son pain et est tenu au courant des arrivages.
Nous avons créé un emploi. Fred s'aguerrit dans le métier : commandes, gestion
quotidienne, inventaire, stock, déclaration de TVA ne lui laissent pas beaucoup de
repos. Le soutien et la présence du groupe porteur sont bien utiles.
Nous ne sommes qu'au début de notre toute jeune vie, il reste des défis à relever :
atteindre le seuil de rentabilité (on en est proche), veiller à respecter les normes
AFSCA, les normes du bio (reconnue par Quality Partner), de l'hygiène, faire
mieux vivre notre espace tea-room- lieu d'échange, devenir la tête de pont d'un
réseau qui soutient les initiatives bio locales.
Tous ces défis demandent de l'énergie, de l'enthousiasme, de la continuité, de la
responsabilité.
Vous nous avez soutenu par vos encouragements, votre argent, votre confiance et
vous pouvez constater que vos investissements ont produit cette graine bio et
coopérative à La Louvière !
Vos remarques, vos regards, vos soutiens et vos critiques continueront à faire vivre
l’initiative, l'aideront à grandir. Une autre manière de consommer et d'échanger est
possible, elle est née. Merci à vous et longue vie au Chant de la Terre !
Michel Eggermont
Président
Pour « Le Chant de la Terre »

Newsletter du 11 octobre 2017

 

Ouverture du magasin le 26 octobre dès 9H

 

L'aménagement avance : Mac Giver Frédéric se lance dans la construction d'un présentoir à légumes... Michel et Jean-Pierre démontent l'ancienne enseigne au risque de guillotiner les passants ! Cathy court de magasins en magasins, c'est qu'il en faut du « petit » matériel ! Marie-Anne assure l'intendance . Et de la poussière il y en a !

 

Tout avance donc, le compte courant se vide plus vite que la E 411 quand le viaduc Debroux n'était pas fermé ;;; au contraire du magasin qui s'encombre d'étagères à assembler, de frigos à monter, de marchandises à vérifier et empiler...

 

Un plombier, un menuisier, un électricien vérifient les installations et réparent ...

 

Toute l'équipe est sur le pont et vous annoncent l’ouverture proche de l'épicerie bio – tea room « le Chant de la Terre » le 26 octobre dès 9H.

 

Ouverture :

 

 de 9 à 18 heures le mercredi, le jeudi, et le samedi

 

de 9 à 19 heures le vendredi  

 

Vive la naissance du Chant de la Terre !

 

 

 

Michel Eggermont

 

Président

 

 

 

NEWSLETTER SEPTEMBRE 2017

 

 

 

Encore un effort ...avant l'ouverture !

 

 

 

Le chant de la terre a le plaisir de vous annoncer qu’il ouvrira bientôt son espace à la Rue de Bouvy, n°142 à La Louvière.

 

Après avoir visité des lieux divers : celui-ci sombre, celui-là étroit, cet autre parfait mais en fait pas vraiment libre, cet autre encore qui nous file sous le nez pour des raisons inconnues… nous avons enfin découvert un magasin qui convient très bien pour débuter, face à la salle omnisports, proche du centre de la ville et… avec des possibilités de parking!

 

 

 

Nous voici donc près d'être opérationnels...

 

 

 

Le Conseil d'Administration, élargi à quelques très bonnes volontés, n'a pas chômé :

 

·      notre plan financier, adapté aux conditions du marché, nous a permis d'obtenir le soutien de la Sowescom qui doublera notre capital par la souscription de parts B et nous ouvre un crédit pour les investissements de départ

 

·      nous avons visité de nombreux magasins: merci à leurs gérant(e)s qui ont eu la gentillesse d'ouvrir leurs portes et donner de leur temps pour nous éclairer, nous faire part sans fard de leurs expériences

 

·      merci également aux producteurs ou artisans de Seneffe, de Trivières, d'Ecaussinnes, de Feluy…d’avoir pris le temps de nous recevoir

 

·      merci à ceux que j'oublie encore...

 

 

 

A nous maintenant de leur servir de relais, d'offrir aux citoyens de cette la région une possibilité de mieux respecter la nature et de se solidariser avec les paysans ou artisans bios !

 

 

 

Nous voici au pied du mur... avec un nouveau logo créé par Flore Balthazar à des conditions bien agréables pour notre compte en banque. Merci Flore !

 

 

 

Vous qui nous attendez et nous soutenez, vous avez des compétences, vous avez du temps, il nous faut aujourd'hui aménager notre lieu de vente, réfléchir encore à certains problèmes pratiques…

 

Nous vous proposons de visiter les lieux le lundi 11 Septembre à 19h. Nous pourrons nous retrouver pour échanger et recevoir vos propositions d’aide et suggestions.

 

 

 

L’ouverture est prévue dans le courant du mois d’octobre.  D’ici là, vous pourriez, si vous êtes disponibles et disposé(e)s:

 

 

 

·      aider à concevoir l'espace de vente

 

·      peindre, clouer, raccorder

 

·      donner un coup de main pour l'aménagement : montage des étalages, des présentoirs...

 

·      vous proposer comme bénévole dans le magasin

 

·      gonfler l'équipe rassemblée autour du conseil d'administration…

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à parler de nous auprès de votre entourage et, si vous le pouvez, augmenter votre contribution au Chant de la Terre en souscrivant de nouvelles parts ou en devenant tout simplement coopérateur! Un aménagement de qualité exige des fonds...

 

 

 

Au plaisir de vous rencontrer bientôt,

 

 

 

Bien cordialement

 

 

 

Michel Eggermont

 

Président du « Chant de la Terre »

 

 

 

Newsletter Juin 2017

 

Bonjour ! Où en est, en ce beau mois de juin, notre coopérative, à laquelle vous apportez votre soutien ?

 

Le 29 mai dernier, nous avons tenu notre première Assemblée Générale, qui a approuvé le bilan (merci les comptables pour vos éclaircissements) et surtout fait le point sur notre situation.

 

Je ne vais pas rappeler ici notre projet, vous le connaissez.

 

Nous avons retrouvé une volonté d'aller de l'avant et recherchons activement des fonds ainsi qu’une surface bien située, dans la région de La Louvière, abordable financièrement, pour entrer dans le concret...

 

Lors de l'Assemblée Générale, certains ont envisagé des coopérations possibles avec la Commune ou la « structure » place Caffet (qui dépend du MOC).

 

Le Conseil d’Administration les avait examinées, des discussions avec des responsables ont eu lieu mais sans perspectives réelles : devons-nous/pouvons-nous dépendre de la commune pour ouvrir un magasin ? D’autre part, nous rencontrons régulièrement les équipes autour du MOC, nous avons des échanges, nous tissons des liens mais la perspective de s'installer à la Place Caffet ne peut s'envisager ,au mieux, qu’à moyen terme et son coût nous a clairement freiné.

 

En fait, notre activité la plus prometteuse pour le moment est la défense de notre projet devant des banques ou des sociétés de soutien à l'investissement coopératif, telles que Triodos, Credal ou la Sowecsom, pour l'exprimer plus clairement. C'est d'un apport financier dont nous avons besoin, dans l’immédiat : d'une part nous avons à renforcer notre capital, d'autre part à être crédible pour obtenir des crédits. Et nos dossiers passent bientôt devant des instances bancaires... Croisons les doigts.

 

Quand nous aurons cet aval, alors en avant : nous pourrons nous engager avec un lieu de vente et d'échange, concrétiser nos multiples démarches et recherches. Ouvrir ce lieu qui manque dans la région du Centre !